Chamonix, valorisation des berges de l’Arve, 2001

Un projet … au fil de l’eau …

L’aménagement des bords de L’Arve au coeur de Chamonix passe par la valorisation de ses espaces publics, la requalification globale de ses berges, le renouvellement des espaces urbains libres ou mutables.

L’objet de ce concours consistait à reconstituer un tissu urbain à l’intérieur du plateau piétonnier et commerçant de Chamonix, suite à l’incendie en 1999 de la Salle des Fêtes communales. Cet équipement couvrait en partie le lit de l’Arve ; aujourd’hui disparu, la question de la continuité visuelle sur le torrent dans le centre bourg est à nouveau posée, d’autant plus qu’entre temps, la qualité des berges et de leur environnement se sont considérablement dégradées.

2.1.79_Chamonix_Arve_cpeA

Profil en travers au niveau des quais et de la risberme.

 La réflexion de notre équipe a porté sur :

  • Le développement de la trame piétonnière entre la place du Mont-Blanc et l’avenue Michel-Croz ; la perception de cet espace grâce à des angles de vues successifs – cadrés, élargis, panoramiques, rapprochés… – est d’autant plus riche qu’elle offre à la déambulation un sentiment de découverte parfois inattendu,
  • La valorisation du torrent de l’Arve dans ses dimensions urbaines, esthétiques et hydrologiques ; son franchissement par des passerelles est envisagé tout en se protégeant des potentielles crues,
  • Le développement d’une trame bâtie en rive gauche, au-devant de la résidence Mont-Blanc.
Profil en travers au niveau des maisons de ville.

Profil en travers au niveau des maisons de ville.

 

Chamonix_Arve_berges

Sur les berges de l’Arve, un quai haut redessiné en forme de sinusoïde domine un quai bas – une risberme – reliés entre eux par des escaliers. Sur cette même berge, le Jardin Alpin existant est revalorisé. Des pontons de bois surélevés offrent des lieux de repos et des points de vue privilégiés sur le torrent et le quartier pittoresque des Moulins. Ces aménagements valorisent également la relation acoustique entre le piéton et le torrent.

2.1.79_Chamonix_Arve_Tintin

0_feuille_gauche1Carte d’identité

Maîtrise d’ouvrage : ville de Chamonix-Mont-Blanc / Maîtrise d’oeuvre : Groupe-6 (mandataire), Ingerop, Sogreah / Projet réalisé en équipe avec Alan Hennessy urbaniste, Philippe Maillard architecte et graphiste / 2001 / Concours perdu.