Chambéry, un nouveau quartier autour du centre Hospitalier, 2010

Dans le cadre du concours pour le futur hôpital de l’Eveillon à Chambéry, une étude urbaine plus vaste s’est inscrite dans un vaste ensemble piétonnier concernant la requalification des voies et places existantes (rue du Faubourg Maché, avenue de Lyon, places Chiron et St-Pierre-de-Maché…) autour de la réalisation du Parvis de l’Hôpital et d’un Mail-Jardin.

Le Parvis, lien physique et visuel entre les différents espaces, accueille l’ensemble des fonctions en lien avec le futur hôpital. Aménagé en pente douce et essentiellement minéral, il intègre en son centre un espace ombragé agrémenté de bancs.

Le Mail-Jardin traverse le site d’Est en Ouest puis rejoint le Jardin Botanique. A mi-parcours, il croise la « coulée verte » qui sous forme de larges emmarchements relie le square André Tercinet à la montée St-Sébastien pour rejoindre le Campus Universitaire. Entre ces deux points de connexion, son épaisseur et ses ambiances varient… Outre son allée rectiligne, il propose un cheminement qui ondule dont les méandres abritent une succession de petites terrasses, traitées tantôt en jardins, tantôt en pelouses. Véritables lieux de convivialité et d’animation, ils enrichissent le site, jouent un rôle pour les visiteurs de l’hôpital et les habitants du futur quartier envisagé au Nord, suite à la démolition d’un bâtiment hospitalier.

 

La requalification de la rue du faubourg Maché et de l’avenue de Lyon, artères stratégiques pour Chambéry à ce titre, pour le projet de quartier,  constitue un enjeu essentiel pour la desserte du futur hôpital et à pour la qualité du cadre de vie de ses usagers. La place Chiron est repensée de manière à mettre en valeur la Croix des Brigands et la façade du Pavillon « de l’horloge » de l’ancien Hôtel-Dieu. Elle s’organise en différents sous-espaces en retrait de la circulation : un square ombragé, une aire de jeux pour enfants, des placettes minérales. Le tout, en un ensemble cohérent, profite aux habitants du quartier sans nuire à la fonctionnalité et au cadre paysager voulus pour cet espace urbain. Quant à la place St-Pierre-de-Maché, également « porte d’entrée » pour le site en arrivant du centre-ville et située à la jonction du Mail-Jardin et du Jardin Botanique, cet espace est apaisé où les modes doux sont prioritaires et la traversée des piétons sécurisée.

0_feuille_droite1Carte d’identité

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Chambéry  /  Concours Conception-réalisation / 2010 / Au sein de groupe-6, étude d’urbanisme réalisée en collaboration avec Alan Hennessy et Céline Ouedraogo, architectes-urbanistes.