Romans, Jardins de l’EHPAD, 2013

Un bâtiment à la volumétrie rayonnante définit des jardins aux atmosphères différenciées. Aux allures « domestiques », ils dispensent en prolongement des chambres, des parterres fleuris, colorés, parfumés, des alignements de fruitiers pour se protéger du vent, des arbres aux essences méditerranéennes

L’accès principal est conçu à l’exemple des cours traditionnelles de la Drôme, présentant les caractéristiques qui font leur charme. Ouverte au sud, la cour se protège des vents dominants par un alignement de Pins sylvestres qui la referme autour d’un Cèdre du Liban placé en son centre. Traditionnellement, la symbolique de trois Cyprès réunis signale la mission d’accueil de l’établissement. Des allées sablées et bordées de graminées, lavandes et romarins encadrent l’espace en « intimisant » les abords des chambres situées au rez-de-chaussée.

Romans_entrée

Si le bâtiment montre une volumétrie centrale compacte, les ailes d’hébergement rayonnent autour de ce noyau, offrant pour chaque chambre des vues sans vis-à-vis gênant ; cette volumétrie fragmentée définit ainsi des jardins aux atmosphères différenciées.

E:DocumentsMAD2013-11-27-GDN_EHPAD-Romans_PMGDN_ARC_TT A2-50

Des jardins comme espaces de vie extérieure

Les jardins liés aux activités des résidents (repos, animations, jardinage pour les plus valides) sont orientés à l’ouest et à l’est, s’affranchissant ainsi des vents dominants. La transition avec les lieux de vie intérieurs s’opère grâce à une vaste terrasse en bois.

Romans_coupe2

Coupe sur un jardin attenant aux unités d’hébergement

Les chambres des rez-de-chaussée disposent chacune d’un espace privilégié, une terrasse encadrée de plantes buissonnantes et grimpantes. Nous retrouvons là l’esprit des perrons des maisons traditionnelles où l’on « prend » le soleil en hiver, où l’on se met à l’ombre de la treille en été…

Romans-fleurs

Romans-graminees

La partie centrale se traduit par une prairie rustique sur laquelle des massifs de sauges, lavandes, œillets, graminées et divers couvre-sols forment des buissons fleuris. Des chemins pratiqués par des fauchages ponctuels permettent de s’aventurer dans les différents jardins agrémentés de pins, tamaris, oliviers, cyprès, etc.

Romans-fleurs2

Romans-arbustes

En limite des cultures céréalières, le site bénéficie d’une protection au vent et aux nuisances de la route par des alignements de fruitiers d’ornement qui ponctuent les saisons par leur floraison et la couleur de leur feuillage.

Romans-fruitiers

0_feuille_droite1Carte d’identité

Maitrise d’ouvrage : Hôpitaux Drôme Nord et AMOME / Concours Conception-Réalisation avec Vinci Construction / Entreprise mandataire : Rivasi / Partenaires : Groupe-6, Ingerop, Betrec IG  / concours perdu, 2013.