Arcachon, un concept paysager pour le centre Hospitalier, 2010

« Le site a été perçu comme un ruban de sable qui s’étire entre un petit lac et un coin de pinède, un jardin naturel où poussent, avec vigueur, le pin, le chêne, l’arbousier et la bruyère, une lande avec ses fossés, ses retenues d’eau, ses canaux ou «crastes» de drainage…  »

Le Pôle de Santé d’Arcachon s’inscrit dans un paysage remarquable de dunes, de forêts et de pinèdes dont il valorise les atouts. Structuré en lanières selon un axe Nord-Sud, il s’ouvre généreusement à la lumière et à la nature, et s’inspire par ses matériaux de ce cadre naturel afin de conserver la poésie du site. 

1.2.124_Arcachon _PM2Le parti paysager

Le terme de « dune » évoque le plus souvent l’image d’un amoncellement de sable engendré et ciselé peu à peu par le vent, doté d’une flore pauvre pour ne pas dire inexistante. Pourtant, la capacité de la végétation à fixer le sable face aux actions conjointes de la mer et du vent, donne à ces paysages leurs caractéristiques : une succession de reliefs organisés en bandes parallèles à la côte, des unités écologiques qui se distinguent par leur flore. De la plage vers l’intérieur des terres, l’ambiance paysagère évolue avec la décroissance de la salinité, de la puissance du vent, de la sécheresse, de la quantité de sable transportée.  

Le projet propose de rendre compte – modestement – de l’observation de cette succession de « matérialités paysagères », déclinée en micro-lieux insérés dans l’enceinte de l’hôpital. 

1.2.124_Arcachon _Dune-blanche

La dune blanche, qui se situe juste au-delà de la plage, est le domaine privilégié d’une prairie claire dominée par l’Oyat, accompagnée de son cortège des « amies du sable » : Panicaut, Liseron, Euphorbe…

Dans la dune grise,  la flore plus diversifiée associe vivaces et annuelles telles que l’Immortelle des dunes aux fleurs jaunes odorantes, le Raisin de mer, l’Epervière laineuse endémique au bassin d’Arcachon, graminées, mousses et lichens.

1.2.124_Arcachon _Dune-grise

1.2.124_Arcachon _Lisiere

Au sommet de la dune, le paysage de landes se développe sous forme de broussailles formées de cistes, ajoncs, genêts et bruyères. Au-delà de ces arbustes, s’installe la dune verte qui correspond aux boisements de chênes verts et pins maritimes. Résistants aux vents parfois violents, aux embruns chargés de sable et de sel qui déséquilibrent son port, cette variété de pin se défend en réorientant son port de façon à rééquilibrer sa masse… D’où le graphisme particulier de leurs troncs qui forment les pinèdes.

0_feuille_gauche2

 

Carte d’identité

Maîtrise d’ouvrage : Groupement de Coopération Sanitaire «Pôle de Santé d’Arcachon » /
 Assistance à la maîtrise d’ouvrage  : Icade Promotion /
 Conception-réalisation / Maîtrise d’œuvre : Eiffage Construction Nord-Aquitaine, Groupe-6, Atelier des Architectes Mazières / Coûts travaux des espaces verts : NC
 / Entreprise Antoine Espaces Verts / Superficie : env 2 Ha / 2010.